Nouvelles de l'industrie

quels sont les additifs alimentaires ?

2023-05-11
Additifs alimentairessont des substances qui sont ajoutées aux aliments pendant la transformation ou la préparation pour améliorer certaines caractéristiques ou pour conserver les aliments. Ils remplissent diverses fonctions, telles que l’amélioration du goût, de la texture, de l’apparence ou de la durée de conservation du produit alimentaire. Les additifs alimentaires peuvent être naturels ou synthétiques et sont soumis à des évaluations de sécurité rigoureuses avant d’être approuvés pour utilisation.

Voici quelques types courants d’additifs alimentaires :

Conservateurs : Ces additifs aident à prévenir la détérioration et à inhiber la croissance des bactéries, des levures et des moisissures. Les exemples incluent les benzoates, les sorbates, les sulfites et les nitrites.

Exhausseurs de goût : Ces additifs rehaussent ou modifient le goût et l'arôme des aliments. L’exhausteur de goût le plus connu est le glutamate monosodique (MSG). D'autres exemples incluent l'inosinate disodique et le guanylate disodique.

Colorants : Les colorants alimentaires sont ajoutés pour rehausser ou restaurer la couleur des produits alimentaires. Ils peuvent être naturels ou synthétiques. Les exemples incluent les caroténoïdes, la chlorophylle et les colorants synthétiques comme la tartrazine (jaune 5) et le rouge Allura (rouge 40).

Édulcorants : Ces additifs apportent du sucré aux aliments sans ajouter de calories ou avec moins de calories que le sucre. Les exemples incluent l'aspartame, la saccharine, le sucralose et la stévia.

Émulsifiants : les émulsifiants aident à mélanger des ingrédients qui autrement se sépareraient, comme l'huile et l'eau. Ils sont couramment utilisés dans les aliments transformés comme la mayonnaise, les vinaigrettes et les produits de boulangerie. Les exemples incluent la lécithine, les mono- et diglycérides et les polysorbates.

Stabilisants et épaississants : Ces additifs aident à maintenir la consistance, la texture et la stabilité des produits alimentaires. Les exemples incluent la carraghénane, la gomme xanthane et la pectine.

Antioxydants : Des antioxydants sont ajoutés aux aliments pour prévenir ou retarder l’oxydation des graisses et des huiles, ce qui peut conduire au rancissement. Les exemples courants incluent les tocophérols (vitamine E), l'acide ascorbique (vitamine C) et l'hydroxyanisole butylé (BHA).

Agents antiagglomérants : Ces additifs évitent l'agglutination ou l'agglomération des substances en poudre ou granulées. Les exemples incluent le dioxyde de silicium, le silicate de calcium et le stéarate de magnésium.

Il est important de noter que les additifs alimentaires sont soumis à une réglementation et à des tests stricts pour garantir leur sécurité de consommation. Les autorités réglementaires de différents pays, telles que la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis et l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) en Europe, établissent des lignes directrices et des limites autorisées pour l'utilisation d'additifs alimentaires.